Comme nous le voyons régulièrement dans les articles de presse ou dans les reportages, la protection de sa maison, de son appartement ou de son logement (et même des locaux professionnels) est indispensable contre le feu. Le dispositif de protection des détecteurs de fumée, qui jusque là n’était simplement que conseillé, et donc souvent négligé (nous en avons encore eu malheureusement l’exemple récemment dans le village de Quillan), va désormais être obligatoire.

Que dit la Loi sur les détecteurs de fumée :

La publication sur le journal officiel du 30 octobre dernier, rend l’installation de détecteurs de fumée obligatoire au plus tard le 8 mars 2015, dans toutes les habitations. Un arrêté du 5 février 2013 précise toutes les obligations.

Qui doit faire l’installation des détecteurs de fumée et comment :

L’installation d’au moins un détecteur de fumée est obligatoire dans chaque maison, appartement ou logement. Cette installation est à la charge du propriétaire. Le dispositif doit être fixé le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres et à distance des murs et des sources de vapeur.

Attestation et entretien :

Un modèle d’attestation à fournir à votre assureur se trouve en annexe de l’arrêté du 5 février 2013, sinon renseignez-vous auprès de votre assureur. L’entretien, le changement des piles et le remplacement du dispositif de détection de fumée si nécessaire sont à la charge de l’occupant du logement, donc au locataire le cas échéant.

En conclusion :

Au plus tard le 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés de détecteurs de fumée. Mais attention en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur agréé, certifié ou mandaté par l’Etat. De plus la loi interdit l’installation de détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation, car à leur déclenchement les occupants seraient incités à aller les vérifier et donc de s’exposer aux fumées nocives.